Juin 2017 : Erick MAILLET élu Président de l'UIMM Picardie


Juin 2017 : Erick Maillet élu Président de l’UIMM Picardie

Interview

 

Newsletter AQLE : vous venez d’être élu Président de l’UIMM de Picardie, est-ce que vous pouvez nous expliquer ce que cela signifie ?

 

 M. Maillet : L’UIMM est une organisation professionnelle qui rassemble sur un territoire toutes les entreprises qui relèvent de la Convention Collective de la Métallurgie.

En « Hauts de France », nous représentons une force industrielle de près de 130.000 salariés, ce qui fait de nous le premier secteur d’activité industriel et un secteur déterminant pour le développement économique de notre région... les adhérents volontaires de l’UIMM représentent à eux-seuls 80% de cet effectif.

Ces entreprises couvrent des secteurs très variés : automobile, ferroviaire, aéronautique, fabrication d’équipements industriels, produits informatiques, électroniques, sans oublier la partie « amont » de notre Branche : fonderie... Collectivement, nous constituons la 3ème région de la métallurgie au plan national !

 

Mes collègues chefs d’entreprises m’ont confié un rôle d’animateur et de coordonnateur pour :

 

-garantir à chaque collaborateur un cadre juridique conforme bien sûr au code du travail, mais surtout évolutif pour permettre aux entreprises et permettre à chacun de pouvoir profiter des évolutions des métiers. C’est le travail de l’UIMM de faire évoluer avec les syndicats le cadre des relations sociales

-assurer la promotion de nos entreprises et de nos métiers pour créer auprès des jeunes l’envie de nous rejoindre.

-apporter la meilleure adéquation entre formation professionnelle, besoins des entreprises et aspirations des salariés.

En Picardie, l’UIMM est le principal garant du fonctionnement des centres de formation Proméo. 

- Accompagner les entreprises dans leur développement, faciliter l’innovation.

 

Newsletter AQLE : ces responsabilités ont-elles un impact sur AQLE ?

 

M. Maillet : Bien sûr, la Présidence qui m’a été confiée m’amène très souvent en dehors de l’Entreprise, ce qui a toujours été la base de notre organisation de Direction Générale avec Damien Asselin.

Ce qui signifie en clair que cela ne change rien au fonctionnement d’AQLE

Mais ce qui change notablement c’est l’apport que mon engagement patronal représente pour la construction de l’offre AQLE à ses clients.

Nous avons marqué un tournant chez AQLE depuis plus d’une année. Nous proposons à nos clients d’être leur intégrateur de solutions électroniques, voire être leur architecte pour l’élaboration de solutions qui dépassent la seule fabrication.

Le leitmotiv est de savoir travailler en réseau, avec les meilleurs compléments de compétences que l’on peut trouver chez les confrères.

Et bien, ce travail en réseau, cette connaissance des compétences et des ambitions des entreprises susceptibles d’apporter de la valeur à nos clients, c’est une partie des retombées positives des nouvelles missions qui m’amènent à rencontrer de très nombreuses entreprises dans les Hauts de France !

 

Une société comme AQLE est une « Fabrique de l’Avenir », comme le sont toutes les sociétés Industrielles qui essaient d’anticiper sur le monde de demain.

Et la Fabrique de l’avenir, c’est d’abord une Fabrique ouverte sur son environnement, confiante dans la capacité d’innovation de ses collaborateurs, une entreprise qui sait travailler en réseaux.

 

L’organisation UIMM, comme l’organisation du GIFAS, celle du SNESE, sont des outils formidables que nous mettons à la disposition de nos clients, nous y gagnons tous en compétitivité.

C’est pourquoi nous nous y sommes engagés avec conviction.