• 14/05/2020

    COVID 19 – AQLE 2020

    La période de confinement est désormais derrière nous, mais – comment en serait-il autrement - son actualité de tsunami est toujours omni présente dans les média comme dans les esprits. 

    Revenons en arrière 
    Malgré des cas avérés de COVID 19 dans le personnel (sans conséquence heureusement), AQLE n’a pas fermé durant le confinement.
    Entre 60 et 70% selon les jours, les équipes ont pu assurer leur travail sur place à l’atelier, quand les autres ont, pour bon nombre d’entre eux, découvert le télétravail à domicile.
    Ainsi, en relation étroite avec nos clients, le bon suivi des commandes et les travaux en cours ont été assurés. C’est une grande satisfaction pour nous tous.

    A l’heure du déconfinement.
    Comme pour toute entreprise, AQLE a vite défini et mis en place dans le bon timing les mesures nécessaires pour une reprise sécurisée de l’activité. 
    Mais tout ne se limite pas aux masques, gants, gels hydro alcooliques, ni mêmes aux réflexions liées à nos usages et manipulations autour des postes de travail… Ce serait oublier l’essentiel.

    « Sur une échelle de 1 à 10 » !
    Tout naturellement, notre réflexion managériale a été dictée par la simplicité et l’empathie.
    En nous focalisant sur la seule dimension humaine, nous nous sommes posé de simples questions de bons sens. Après ces deux mois imposés de mise entre parenthèses sanitaires, quels ont étés et sont les différents ressentis, émotions et interrogations qui prévalent chez les uns et les autres ? 
    Comment avons-nous vécu cette inédite mixité entre la sphère personnelle et la sphère professionnelle ? 
    Mais encore, comment se sont articulées nos propres réalités personnelles, au regard de la place qu’occupe et apporte habituellement le collectif AQLE dans nos quotidiens ?

    En somme et en osant les mots, qu’en est-il de la santé psychologique de chacun, et donc de tous, pour reprendre au mieux, avec positivité et sans « se mentir », le cours des choses ? 

    Voilà comment nous avons décidé de chercher les réponses auprès des premiers concernés, à savoir nous-mêmes en tant qu’acteurs de l’entreprise, sans distinguo de position hiérarchique ni de fonction.

    150 entretiens individuels. Au plus fin des organisations, chaque manager a utilisé un même et très simple questionnaire, pour guider ces entretiens individuels au sein des équipes. Tous nous avons eu à cœur de jouer le jeu de cette « prise de pouls » volontaire de rentrée.

    De l’écoute individuelle au check-up collectif
    Dans ce contexte professionnel si particulier et probablement durable, qui appelle à des repères collectifs solides, cette initiative individualisée et à grande échelle a été non seulement bien accueillie, mais jugée comme pertinente et utile par le plus grand nombre d’entre nous. 
    Elle aura été comme un « sas » d’expression nécessaire pour pouvoir repartir sereinement, avec toute l’assurance de la force collective qui existe chez AQLE.

    Retenons que nos valeurs AQLE ont été très souvent formulées lors de ces entretiens. Elles en ressortent plus que renforcées, modernes et d’à-propos. 
    RESPECT, CONFIANCE (en soi, en l’autre et en l’avenir); esprit d’ENTRAIDE et COMMUNICATION entre nous tous constituent bien un capital de valeurs partagées. 
    C’était vrai hier, c’est encore plus vrai pour aujourd’hui et demain. 

    Parés pour nos clients
    Tous nous savons que nos clients partagent les mêmes types de circonstances et d’interrogations personnelles et professionnelles. Nous leur devons notre capacité de mobilisation et de mouvement en avant !
    Quand on sait toute la précision d’orfèvres qu’ils attendent de nos mains agiles, ce n’est pas le moment pour nous de trembler !
    Là encore, c’était vrai hier, c’est encore plus vrai pour aujourd’hui et demain. 

    Tout change mais rien ne change, c’est la réponse responsable et gagnante qu’entend apporter AQLE 2020 au COVID 19.


    Le 14 mai 2020
    Damien Asselin
    Président d’AQLE


    DES DATES ET DES FAITS MARQUANTS


    Lundi 16 mars 2020 : le Président Macron annonce le confinement de la France pour une durée minimum de 15 jours.

    AQLE se confine pour 72h suite à différentes alertes le temps de « reprendre son souffle ».

    Lundi 23 mars : les ateliers d’AQLE rouvrent, en assurant le potentiel de 70% de ses capacités, jusqu’au déconfinement du 11 mai.

    Nous nous organisons pour le télétravail.

    Du 23 mars au 11 mai :

    Pendant cette période d’immobilisme international, AQLE et ses collaborateurs vivaient 2 marathons infernaux :

    • d’un côté celui de la crise sanitaire et des inquiétudes sur le nombre de personnes toujours plus nombreuses touchées par le COVID 19 (hospitalisation, réanimation, décès, …)
    • de l’autre une course contre la montre pour rassurer nos clients, les livrer, trouver des solutions. 
    • dans le même temps, rouvrir SOMALEC (Tunisie) dans des conditions acceptables pour les autorités locales
    • enfin, réussir le défi de consolider l’entreprise contre l’ensemble des perturbations économiques et industrielles liées aux conséquences de la crise nationale voire mondiale.

    Un seul objectif, passer l’épreuve en préparant les bonnes conditions pour la prochaine reprise post déconfinement !

    Dans ce même moment, comment ne pas essayer de contribuer de près ou de loin à l’effort citoyen et d’aider les héros médicaux qui se battaient pour sauver des vies ?

    Nous retiendrons que, avec les moyens que nous avions, nous avons pu :

    • répondre à des appels de nos élus, comme M. Dassault, qui se mobilisaient pour aider les différents institutionnels (sous-préfecture, mairies, EPADH, ...)

    • aider modestement les pompiers de Saint-Just-en-Chaussée, en les équipant des gants jetables, sur blouses, sur chaussures et autres « charlottes » dont nous disposions dans nos stocks.

    En ayant pu ainsi répondre présents à ces sollicitations, nous en retirons ce sentiment d’avoir contribué à la cause Nationale.
  • Dernières actualités

    Accès aux archives